• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • Diminuer la taille de la police
  • Rétablir
  • Augmenter la taille de la police
IVRY LA BATAILLLE

Vivre ou séjourner à Ivry et ses environs/Présentation et histoire

Visite de la ville

Ivry-la-Bataille sur l’Eure

Ivry-la-Bataille, c’est déjà la Normandie et c’est aussi l’Ile-de-France, la troisième grande couronne parisienne. Lieu de passage entre les deux provinces par la « Route Fleurie » qui joint Paris à la côte normande à travers la verdure et dans le calme des routes de campagne.
A 75 km de Paris, Ivry-la-Bataille, nichée au cœur de la Vallée d’Eure, entre la « Vallée Royale » (Maintenon-Dreux-Anet) et la route des peintres (Giverny), ses bords de l’Eure, sa facilité d’accès et ses terrains de camping en font un lieu propice pour les amateurs de pêche, de randonnée (proximité GR22 en forêt de Dreux) et de tranquillité.
Les visiteurs pourront, à partir des vestiges du château d’Ivry, découvrir un vaste panorama sur une ville parcourue par l’Eure et riche de ses vannages et moulins, témoins d’un riche passé industriel.
Chacun pourra aisément se sustenter auprès des commerçants locaux, notamment de bouche, toute la semaine dans les échoppes, le samedi matin sur le marché.
Ivry-la-Bataille, c’est aussi une évocation de quelques passages forts de l’histoire de France que l’on retrouve au hasard des rues par des noms évocateurs.

L’histoire du château commence avec Raoul, frère du Duc de Normandie Richard 1, qui premier seigneur d’Ivry avec sa femme Alberède, fit construire la forteresse, l’une des plus puissante de son époque. C’était peu avant l’an 1000 et l’on raconte que « après l’achèvement des travaux, Alberède fit trancher la tête de Lanfred, l’architecte, dans la crainte qu’il entreprît une pareille construction pour quelqu’autre Seigneur ». Cela n’aura pas suffit puisque la tour de Londres serait construite sur des plans similaires…
Depuis, les combats se sont succédés autour de la forteresse jusqu’à sa destruction en 1424 par le Duc de Belfort. Ses fortifications sont ensuite démolies par Dunois, bâtard d’Orléans en 1449 après un long siège anglais.
Les vestiges restent très étendus et ont été mis à jour depuis 1968 par le club d’archéologie d’Ivry-la-Bataille.

C'est l'Histoire du club que Robert Baudet avait monté avec des jeunes d’Ivry-la-Bataille et des environs pour mettre au jour les ruines du château,
L'ouvrage retrace la période comprise entre 1968 et 2002, récit d’une aventure humaine émouvante, avec  ses moments d’enthousiasme et de découragement, mais rend aussi hommage à notre château, aujourd’hui classé monument historique et reconnu comme une pièce majeure de l’architecture médiévale.
 
Ce livre est disponible à la mairie d’Ivry-la-Bataille, et à la Maison de la Presse, 75 rue Henri IV, Ivry, au prix de 15€.


En 1070, un échanson de Guillaume le Conquérant, Roger d’Ivry, fonde l’abbaye d’Ivry où il installe des religieux de l’ordre de Saint Benoît parmi lesquels se succèdent 47 abbés. Elle deviendra la propriété de Diane de Poitiers qui y plaça l’un des abbés le plus connu et bâtisseur de son château d’Anet Philibert Delorme qui est architecte. Plusieurs fois démolie et reconstruite, l’abbaye d’Ivry ne résista pas à la Révolution. Ne subsiste qu’un portail monumental orné de sculptures du XIe siècle.

L’Eglise Saint-Martin

L’église gothique de la fin du XV, début XVI, connut de nombreuses restaurations notamment suite à des dégâts causés par la foudre et un ouragan au XVII qui détruisirent la flèche et les voûtes d’origine plus hautes qu’aujourd’hui. Outre les riches et anciennes sculptures, on notera avec curiosité le vitrail moderne dédié au Père Jacques-Désiré Laval, Saint local du XIXe siècle.

Les Maisons à colombage

Déjà la marque des constructions normandes, les très anciennes maisons à colombage, dont la Maison de l’Ange en haut de la rue Henri IV méritent une observation attentive.
Henri IV y aurait passé une nuit en 1590 après la bataille du 14 mars contre les ligueurs qui fit rage entre Boussey et Epieds. Les visiteurs trouveront à Epieds l’obélisque érigé par Napoléon Ier en 1804 en souvenir de cette victoire.


Sommaire

Ivry-la-bataille -27540


Département de l'Eure - Canton de St André de l'Eure
Arrondissement d'Evreux
Superficie 776 ha
2 656 habitants (recensement 2014)
Ivryens Ivryennes
Mairie 02 32 36 40 19
Internet : mairie@ville-ivry-la-bataille.fr
 
Château du Xe siècle
Eglise Saint- Martin XVe XVIe s.
Porte de l'Abbaye
 
Marché le samedi matin
Messe le dimanche tous les 15 jours à 10h30 en alternance avec Ezy
 
Evénements
Fête de la Nature et du Terroir le 3e week-end de mars (produits artisanaux et gastronomiques)
Foire à tout en mai
Marchés en juin juillet et août
Fête de la musique en juin
Feu d'artifice le 13 juillet suivi du bal
Fête de la locomotion dernier week-end de septembre
Foulées ivryennes en octobre
Bourse BD Vinyle en novembre
Salon ateliers créatifs fin novembre/début décembre